Prêt immobilier

Entreprise Laneblop Taux d'intérêt Évaluations Âge requis  

1 000 - 50 €

3.6 %

0 évaluations

18 år

Détails
  • 50.000 Prêts jusqu'à

    6 - 84 mois Période de prêt

  • Antécédents de mauvais crédit

    Paiements le week-end

  • Détails

1 000 - 120 €

0.99 %

0 évaluations

18 år

Détails
  • 120.000 € Prêts jusqu'à

    12 - 36 mois Période de prêt

  • Antécédents de mauvais crédit

    Paiements le week-end

  • Détails

50 - 1 000 €

17.5 %

0 évaluations

18 år

Détails
  • 1000 € Prêts jusqu'à

    14 - 30 Jours Période de prêt

  • Antécédents de mauvais crédit

    Paiements le week-end

  • Détails

500 - 35 €

1.7 %

0 évaluations

18 år

Détails
  • 35.000 € Prêts jusqu'à

    6 - 84 mois Période de prêt

  • Antécédents de mauvais crédit

    Paiements le week-end

  • Détails

10 - 10 €

Fra 10 - 10 %

0 évaluations

18 år

Anonslenke

Détails

Questions fréquemment posées au sujet des prêts immobiliers

Est-ce que tous les prêts ont le même taux?

Non, loin de là ! Tous les prêts immobiliers sont négociés avec les banques. Le taux que vous obtiendrez dépendra de la qualité de votre dossier puisque la banque va baser sa décision sur l'étude de vos finances ainsi que de votre projet immobilier.

Qu’est-ce que l’apport initial?

L'apport initial est la somme que le demandeur peut investir dans l'achat au moment du montage du prêt. Plus l'apport initial est élevé, moins il vous faudra emprunter, ce qui diminue les intérêts à payer par la suite. Il est donc conseillé d'économiser autant que possible avant de faire sa demande de prêt immobilier.

Si j'achète à l’aide d’un prêt immobilier, suis-je obligé de vivre dans la demeure?

La plupart des prêts classiques sont accordés sous condition de vivre dans la maison ou l’appartement acheté. Néanmoins, certains prêts, appelés investissements locatifs, concernent l'achat d'une habitation dans le but de la mettre en location.

C'est un placement sur le long terme en vue de générer des revenus supplémentaires ou se créer un patrimoine. Un investissement locatif ne concerne pas forcément une maison ou un appartement, il peut s'agir d'une place de parking ou d'un local commercial qui peut être loué vide ou déjà meublé.

Mon prêt doit-il toujours être assuré?

Non, mais c’est souvent une des conditions imposées par les banques.Toutefois, vous n’avez aucun obligation de souscrire à l’assurance proposée par votre banque et pouvez tout à fait assurer votre prêt auprès d’une autre compagnie.

Il y a t-il un âge minimum ou maximum pour faire une demande de prêt immobilier?

En théorie, toute personne majeure peut demander un prêt immobilier. Néanmoins, les organismes financiers seront plus réticent à prêter à un jeune sans économie ou garantie de salaire (par un CDI par exemple). L'âge idéal pour demander un prêt se situe en 25 et 45 ans. Passé cet âge, les banques seront plus réticentes à accorder des prêts sur 20 ou 30 ans.

Qu’est-ce qu’un PAS ou Prêt d’Accession Sociale?

Avec ce type de prêt immobilier, les frais de dossiers sont limités à 500€ et vous pouvez continuer à bénéficier des APL qui entrent dans le calcul de votre taux d'endettement. Pour être éligible, vous ne devez pas dépasser un certain seuil de revenus (justifié par vos avis d'impositions), qui dépend de la zone dans laquelle vous souhaitez acheter et du nombre de personnes constituant votre foyer.

Pour acheter un bien immobilier, quelles options?

Passer le pas de locataire à propriétaire ce n'est pas toujours évident. Entre la demande de prêt immobilier, l'apport personnel et les différents taux, la tâche peut vite sembler insurmontable lorsqu'on envisage son premier achat.

Cet article est là pour vous guider étape par étape dans vos démarches afin d’acquérir un bien immobilier dans le but d'y vivre ou de le louer.

Comprendre les prêts immobiliers

Un prêt immobilier est un contrat entre un particulier et un établissement bancaire afin de financer l’achat d’un logement ou d’un local commercial. C’est un emprunt à rembourser sur le moyen ou long terme, par mensualités établies au début du contrat, auxquelles s’ajoutent frais de dossier, frais d’assurance et intérêts.

Un prêt immobilier peut également concerner des travaux de rénovation importants pour votre habitation. Pour être éligible à un prêt immobilier, le demandeur doit remplir certaines conditions et pouvoir prouver la stabilité de sa situation financière sur les années à venir.

Un prêt ne couvre que rarement l’intégralité de votre achat, qui sera complété, au préalable, par votre apport initial.

De combien doit être l’apport initial ?

En règle générale, il faut que votre apport soit d’au moins 10% du bien que vous voulez acheter s’il s’agit d’une première résidence, qu’il couvre les frais de notaire et de dossier. Les banques préfèrent que l’apport soit de 20% mais le chiffre exact est variable. Les meilleurs taux sont accordés aux personnes ayant un apport personnel de 30 ou 40%.

Vos revenus sont également pris en compte, ainsi que votre historique bancaire (dettes, emprunts antérieurs, etc), garant et situation professionnelle.

Si vous n’avez aucune économie mais une situation financière stable et des revenus réguliers, il est parfois possible d’obtenir un prêt. Notez que les banques seront plus réticentes à l’accorder mais, sous certaines conditions, vous pouvez obtenir un prêt Action-logement ou un prêt d’Accession Sociale.

Les différents types de prêts immobiliers

Les prêts immobiliers se divisent en plusieurs catégories. Selon votre apport initial, il peut s’agir d’un prêt partiel ou total du montant demandé:

  • Le prêt classique. Contracté auprès d’une banque, il peut concerner l’achat ou la construction d’un logement.
  • Le prêt à taux zéro. Il est aidé en partie par l’Etat et ne peut être accordé que si vous n’avez pas été propriétaire de votre habitation dans les deux dernières années.
  • Le prêt PEL ou CEL. Si vous possédez déjà un Plan Epargne Logement (PEL) ou un Compte Épargne
  • Logement (CEL), vous pouvez demander un prêt immobilier auprès de votre banque une fois un certain montant économisé atteint.
  • Le prêt conventionné est proposé par les banques ayant une convention avec l’Etat. Il fonctionne pour l’achat ou la construction d’un logement neuf, ou pour des travaux.
  • Le prêt d’accession sociale (PAS) permet aux personnes aux revenus limités d’accéder à la propriété.

Le crédit à taux zéro en plus clair

Si vous êtes en dessous d’un certain seuil de ressources, vous pouvez être éligible pour un PTZ+ ou prêt immobilier à taux zéro. Vous devez également pouvoir prouver que vous n’étiez pas propriétaire de votre résidence principale sur les deux années précédant la demande de prêt.

Il s’agit d’un prêt accordé par un établissement bancaire mais en partenariat avec l’Etat. Le montant prêté dépend de l’endroit où vous voulez acheter. C’est un prêt complémentaire, ce qui signifie qu’il ne peut financer qu’une partie de l’achat et doit être complété par un apport personnel ou par d’autres emprunts.

Le crédit relais

L’achat d’une nouvelle propriété est un investissement lourd et si vous êtes toujours en train de rembourser votre premier achat, il peut paraître impossible de déménager et financer sa nouvelle maison avant d’avoir revendu la précédente.

Le crédit relais est un prêt de courte à moyenne durée (généralement 12 mois) qui permet d’avancer l’argent pour acquérir un nouveau logement avant d’avoir revendu l’ancien.

Le prêt CEL ou PEL

Le CEL, ou Compte Epargne Logement, est un compte d’épargne proposé par la plupart des banques qui permet de placer de l’argent et toucher des intérêts dans le but d’acquérir un bien immobilier. Il est rémunéré à 0.5% et plafonné à 15 300€ à ce jour.

Il donne également accès à une prime d’État si le compte a été ouvert avant le 1er janvier 2018.

L’argent peut être retiré à tout moment mais il est conseillé de le remplir avant de faire sa demande de prêt immobilier.

Le PEL, ou Plan Epargne Logement, en revanche a une durée minimum de 4 ans. Son plafond est beaucoup plus élevé, à 61 200€. Le taux de rémunération dépend de la date d’ouverture de votre compte. Depuis août 2016, il est de 2.2%.

Vous ne pouvez déposer des fonds sur votre PEL que pendant 10 ans mais il continue de générer des intérêts pendant les cinq années suivantes. Depuis janvier 2018, il n’y a plus de prime d’Etat associée au PEL.

Demander un prêt immobilier pour investir dans un bien locatif

Il est parfois plus facile d’obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque pour ce genre d’achat car cela ajoute des garanties de remboursement. Selon le prêt, vous n’aurez pas nécessairement besoin d’avoir un apport personnel.

En règle générale, une banque acceptera de prêter en fonction de votre taux d’endettement. Le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% de vos revenus nets imposables sur l’ensemble de vos dettes.

C’est à dire que si vous payez déjà un prêt pour votre résidence principale et voulez acheter un deuxième bien immobilier, le remboursement des deux prêts cumulés ne doit pas dépasser 33% de vos revenus pour qu’une banque accepte votre demande.

Vos revenus futurs peuvent prendre en compte le loyer que vous comptez percevoir par la location de ce bien, mais la banque ne comptera que 70% de cette somme comme revenu net. C’est-à-dire que pour un appartement loué à 1000€, la banque comptera ce revenu comme 700€.

Le prêt le plus courant pour les investissements locatifs est le prêt amortissable. Avec ce type de prêt immobilier, vous ne payez des intérêts que sur la somme restante, c’est à dire que les mensualités diminuent tout au long de la durée du contrat. Chaque mois, le taux est calculé en fonction du montant restant.

Définir sa capacité d’emprunt

Un prêt immobilier est souvent un investissement sur le très long terme, de 10, 20 ou même 30 ans. Si vous ne remboursez pas vos mensualités dans les temps, vous risquez de perdre la maison.

Il est donc important de bien analyser sa situation financière avant de s’engager. Votre capacité d’emprunt ne représente pas la somme que vous pouvez investir dans votre achat mais celle qu’une banque pourrait vous accorder. A cela s’ajoute votre apport personnel.

Pour calculer la somme que vous pouvez investir, prenez en compte:

  • Votre apport personnel. Cela correspond à vos économies et au montant vous êtes prêt à investir dans ce projet.
  • Vos revenus présents et futurs, calculés de manière réaliste sur la durée du prêt.
  • Les frais engendrés par un prêt : taux d’intérêt, mais aussi frais d’assurance et frais de dossier auprès de la banque.
  • Les frais de notaire lors de l’achat.
  • Si vous passez par une agence immobilière, la commission perçue par l’agence.

Comparer les taux de prêts immobiliers

Avant de vous engager auprès d’un établissement financier, prenez le temps de comparer les offres. Si certains prêts immobiliers sont à taux fixe, la plupart des prêts sont en réalité une offre que la banque vous fait en fonction de vos capacités de remboursement et de la durée du prêt.

Selon la banque, l’offre peut donc varier et ce qui peut sembler une différence de pourcentage infime à la base, représente en fait une somme conséquente sur les vingt prochaines années !

Préparer son dossier de demande de prêt immobilier

Pour optimiser vos chances d’obtenir un prêt dans la banque de votre choix, préparez votre dossier à l’avance. Avant de présenter votre demande, faites le ménage dans vos finances et évaluez objectivement les points que vous pouvez améliorer : découvert, dettes sur des cartes de crédit, comptes d’épargne vides etc.

Dans les mois précédents votre demande, essayez d’éviter les achats impulsifs qui mettraient un coup à vos finances. Vous devez convaincre la banque vous savez gérer votre argent et êtes un emprunteur fiable sur le long terme.

De plus, moins vous avez de dettes ou d’emprunts antérieurs à rembourser, plus le taux qu’on va vous proposer pour votre prêt immobilier sera avantageux. Avoir un contrat de travail ou des perspectives de carrière stables sont également des qualités recherchées par les banques.

Enfin, présenter votre demande avec votre partenaire peut vous donner un avantage certain : deux salaires sont deux fois plus de garanties pour la banque.

Les documents à fournir pour solliciter un prêt immobilier

Une fois vos finances en ordre, il est temps de monter votre dossier. Les documents à fournir sont les suivants:

  • Trois mois de relevés bancaires. Vous pouvez faire une demande de prêt dans une banque différente de celle où vous avez vos comptes, à moins que le prêt immobilier soit demandé suite à la fermeture de votre PEL ou CEL.
  • Vos deux derniers avis d’imposition
  • Vos trois dernières fiches de paie si vous êtes salarié-e
  • Les détails de vos autres emprunts (automobile, étudiant, crédit à la consommation, etc)
  • Les détails de votre épargne (PEL, CEL, autres comptes constituant partie ou totalité de votre apport)
  • Une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité ou passeport)
  • Un justificatif de domicile datant de moins de trois mois (facture d’électricité, facture d’eau ou de téléphone)
  • Un justificatif de votre situation familiale (livret de famille ou de mariage, contrat de PACS)
  • Si vous avez déjà trouvé le bien que vous voulez acheter, il vous faudra aussi fournir la promesse de vente. Dans le cas de travaux, ajoutez un devis du coût des travaux à venir.

Derniers conseils avant de demander un prêt immobilier

Pour mettre toutes les chances de votre côté, votre dossier doit être le plus complet possible afin de montrer à la banque que vous êtes sérieux. Plus vous fournirez de preuves d’une situation économique stable, plus vous aurez de chances de vous voir accorder un prêt à un bon taux.

Si le prêt vous est refusé, n’hésitez pas à revoir votre dossier avant d’aller le présenter ailleurs, il suffit parfois de quelques changements dans vos habitudes pour soudainement devenir un client désirable auprès de la banque.

0/5

Selskapsvurdering
0 omtaler

You've successfully submitted a review for approval. Thank you!